Karma, la rate intelligente
Karma, la rate intelligente

 

CONTE TUNISIEN

 

Jhâ et ses rats

 

Jhâ voulait offrir un joli bracelet à sa femme mais il n'avait pas beaucoup d'argent. Il a eu une idée.

Un matin il dit à sa femme

- A midi, je vais amener des invités. Va vite au marché et achète de quoi faire un bon couscous. Mais attention, quand j'arriverai avec mes amis, tu viendras au-devant de nous et tu diras

- Soyez les bienvenus et que Dieu vous garde ! Je vous attendais, la petite rate est rentrée me prévenir vers 10 heures. Voyez, elle est là, dans sa cage.

J'.hâ a pris une rate dans sa cage. Il y en avait une autre toute pareille qu'il laissa à la maison. Il a caché la rate dans son burnous et il est allé s'asseoir au café. Il a mis la petite rate devant lui, sur la table et il s'est mis à lui parler doucement.

Ses amis se sont approchés et lui ont dit

- Es-tu devenu fou ? Tu parles à une rate !

- Ma rate est très intelligente, elle comprend tout et c'est une amie.

Ses amis riaient. Il leur dit encore

- Vous allez voir que je dis la vérité. Je vous invite chez moi à midi. Ma rate va aller prévenir ma femme. Tout sera prêt quand nous arriverons.

Et il se pencha vers la rate

- Va vite prévenir Aïcha et dis-lui de préparer un couscous pour mes amis et pour moi.

Il lâcha la rate sur le sol. Celle-ci partit en courant.

A midi, quand Jhâ et ses amis sont arrivés devant la maison, Aïcha est sortie pour les accueillir

- Soyez les bienvenus et que Dieu vous garde ! Je vous attendais, la petite rate est venue me prévenir vers 10 heures. Voyez, elle est là, dans sa cage.

Et les amis tout étonnés ont vu une souris, dans sa cage. L'un d'entre eux a absolument voulu acheter un animal aussi intelligent. Mais Jhâ, d'abord a refusé. Pendant tout le repas, ils ont discuté le prix et finalement Jhâ a vendu sa rate 10 000 piastres à son ami Ali.

Le lendemain, Ali est allé au café avec sa souris et, très fier, il a invité des amis à déjeuner. Puis il a dit à la rate.

- Va vite prévenir ma femme et dis-lui de préparer un couscous pour mes amis et pour moi.

La rate s'est sauvée très vite. Mais quand Ali et ses amis sont arrivés à la maison, la femme d'Ali a été très étonnée. Elle n'avait rien préparé !

Furieux, Ali est retourné chez Jhâ pour lui réclamer les 10 000 piastres. Il a trouvé Jhâ, avec sa femme. Celle-ci portait au bras un très joli bracelet en or.

- Tu t'es moqué de moi, dit Ali. La rate n'a pas prévenu ma femme et elle n'est pas rentrée à la maison.

- Est-ce que tu lui avais montré le chemin ? Non ? Alors, c'est de ta faute !